Carnavals

Qu’il soit de tradition rhénane ou wallonne, le carnaval est fêté haut en couleurs par les habitants et les visiteurs, tous dans un même élan de joie et d’amusement ! Les costumes, les chars et les cortèges sont multicolores, l’humeur est festive et les touristes sont volontiers intégrés au folklore local.

Le carnaval rhénan à l’est de la Belgique


Comme dans de nombreuses localités, le carnaval rhénan prend place en laissant l’hiver derrière soi et les amateurs de carnaval dansent et font la fête avant la période de Carême. C’est ainsi qu’a lieu dans les communes germanophones des Cantons de l’Est, le carnaval rhénan, typique de la région avec ses princes carnaval, ses cortèges et ses séances pré-carnavalesques. 

Dans les communes wallonnes, à l’exception de Malmedy où règne le Cwarmê, les comités sont souvent influencés par les traditions rhénanes ; ils les mixent toutefois aussi avec leurs propres coutumes. 

Qui fête-t-on?

Le personnage principal dans le carnaval rhénan est le prince carnaval. La proclamation officielle du prince carnaval se fait devant la population quelques semaines avant et devient alors le prince carnaval de sa région natale.

Où fête-t-on?

Comme localités principales dans les Cantons de l’Est, on retrouve au nord de la Communauté germanophone les localités telles que La Calamine, Raeren et Eupen, et au sud on retrouve St-Vith. Durant les jours fous, à partir des jeudis gras et le mercredi des cendres, ont lieu des bals costumés, des cortèges et des festivités.

Mais aussi d’autres localités telles que, Oudler, Reuland, Deidenberg, Amel, Büllingen, Bütgenbach ou Manderfeld dans le sud ou Hergenrath, Kettenis, Lontzen dans le nord offrent également un programme varié durant ces jours fous.

Quand fête-t-on?

Le carnaval rhénan commence toujours le onzième jour du onzième mois (11.11.). Il faut savoir que dans la symbolique germanique le nombre onze est celui des fous puisque se situant au-delà de la dizaine et donc d'un tout achevé et avant le 12, le chiffre sacré. A l'image du dernier arcane du tarot, il représente l'aboutissement de la sagesse qui confine à la folie. Et pour parachever cette symbolique, les comités d'organisation du carnaval sont appelés "Elferrat" (conseil des onze) et sont évidemment composés de onze membres qui édictent le règlement en onze points.

Jeudi gras/Jeudi des vieilles femmes 

Les femmes prennent possession de l’Hôtel de Ville à partir de 11h11.  Le bourgmestre et d’autres autorités communales doivent céder leur pouvoir aux femmes. La plupart sont déguisées en vieilles femmes et c’est avec la bonne humeur qu’elles défilent dans les rues. Elles font tourner la tête à tous les hommes en dansant, en chantant et faisant quelques petites blagues au passage.

Dimanche de carnaval

Le dimanche du carnaval est un des jours les plus importants durant les jours fous dans différentes localités. Le grand cortège a donc lieu le dimanche. Des chars somptueusement décorés et des fanfares accompagnent le prince carnaval et sa suite en défilant dans les rues. Après le cortège, ils font la fête tous ensemble. 

Le lundi des roses

Dans certaines localités des Cantons de l’Est, le Lundi des Roses est le jour le plus important du carnaval. On doit ce nom au carnaval de Cologne et aux coutumes du pape, qui au Moyen-Âge consacra le lundi avec une rose avant la période de Carême.

Mardi gras

Jadis, sous l’influence de l’église catholique, on donna le nom du „mardi gras“, „le mardi des confessions“ étant donné que c’était le dernier de carnaval avant la période de Carême. Aujourd’hui, le mardi gras est encore dédié à la fête et pour clôturer à minuit les jours fous du carnaval.

Mercredi des Cendres

Fin des festivités du carnaval et début des 40 jours de Carême. 

 


Le Cwarmê de Malmedy 

Une tradition plus que séculaire est respectée à Malmedy durant les trois jours de carnaval, précédant le mardi gras.
Durant les quatre jeudis auparavant (les p'tites haguètes) certains "petits rôles" vont de cafés en taverne "lawer" (se moquer gentiment) des clients.

Pendant les deux ou trois mois avant le carnaval, les sociétés musicales répètent les nouvelles marches, écrites en fonction du thème choisi, les couturières confectionnent de nouveaux costumes et les deux chorales d'hommes préparent leurs comédies satiriques (les Rôles), narrant les mésaventures des malmédiens qui seront présentées sur des scènes ambulantes le lundi après-midi.

Le samedi du carnaval, la "Grosse Police" annonce l'arrivée du carnaval et le Bourgmestre remet ses pouvoirs au "Trouv'lê". Le dimanche c'est le grand cortège où l'on pourra admirer plus de 1.500 travestis représentants les masques traditionnels du "Cwarmê". C'est un carnaval de rues décidément pas comme les autres où les spectateurs sont très souvent pris à partie. Le lundi, jour des "rôles", s'adresse avant tout aux malmédiens et le mardi gras, on procède au "Brûlage de la Haguète", marquant la fin des festivités.

Il est à noter, que toutes les manifestations du Cwarmê se déroulent en un wallon savoureux, langage auquel les malmédiens sont plus que jamais attachés. Bienvenue au "Cwarmê d'Mâm'dî".

La gastronomie au Cwarmê

Dans les années 1870, les meilleurs restaurants de la ville proposaient des repas où étaient servis  huîtres, caviar, foie gras et viandes truffées. Mais tous les Malmédiens, loin s'en faut, ne pouvaient s'offrir de telles agapes et beaucoup appréciaient simplement l'andouille, de loin plus économique. A la même époque, on dégustait une salade originale, composée de harengs, de betteraves rouges et de pommes de terre : la "salade russe".

Cette préparation a la vertu de remettre rapidement les estomacs en place, après les nombreux verres de pèkèt (genièvre) et de bière. Même si elle ne constitue plus l'essentiel de l'alimentation pendant le carnaval, la "salade russe" est restée le plat des jours gras. Depuis le 19è siècle, la recette s'est enrichi de nombreux ingrédients et chaque ménage a d'ailleurs la sienne.

>> Plus d'infos sur le Carnaval de Malmedy

 


Application mobile Cwarmê

Le carnaval à Malmedy se présente également via une application mobile. Vous y trouvez toutes les infos, les dates, l'histoire et les chansons traditionells de la région. L'astuce: Vous pouvez même prendre une commande de boisson.

> Download sur Google Play

 

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement les informations sur :

Des idées de séjour dans les Cantons de l’Est

Des offres et voyages forfaitaires

L’agenda des événements de la région